INTERVIEW N°3 : Sandrine JACQUET

interview 

Salut Sandrine. Peux-tu nous raconter ton parcours sportif en tant que joueuse? 

Bonjour à toutes et tous.

Tout d’abord merci de me solliciter. C’est avec beaucoup de plaisir que je vais me prêter au jeu de ce questions/réponses.

J’ai débuté le football à l’âge 6 ans, dans le club de mon village, l’US Nançay, où j’ai joué jusqu’à mes 15 ans, tout d’abord en mixité puis avec les filles en régional dès mes 13 ans. Durant cette période, j’ai été sélectionné en équipe du Cher , avec laquelle j’ai été championne régionale, puis en équipe du Centre, durant 3 ans  sous la houlette de Bruno Bini, et un titre de championne de France .
A ce moment là, 2 clubs me contactent, le Tours FC et l’US Orléans…je pars pour l’USO et une aventure en D1 Féminine ! A mi-saison, je me blesse gravement à un genou et revient la saison suivante, nous sommes alors descendues en D2, j’effectue 3 saisons dans cette division avec , au compteur une 2ème opération du genou ! Je pars de l’USO à 20 ans , avec un titre de vice championnes de France de D2 et une Coupe du Centre, pour l’US Nançay. Je repars à zéro en départemental ! Priorité aux études oblige, et surtout des blessures qui demandent de reprendre confiance… Après deux saisons …je signe au FC Bourges (DH) , une saison et demi plus tard nous accédons à la  Nationale 3 ….une fois de plus…une grosse blessure m’empêche de partager avec mes coéquipières cette année d’accession.
Je reste au FC Bourges encore une année alors que nous sommes redescendues en DH, avant de cesser de jouer durant 1 an, pour m’investir dans l’encadrement de jeunes, et me former .
L’année suivante se signe à l’AS Asnières alors en PH , et ce jusqu’à l’accession en Dh et quelques Coupes du Cher à la clé…..Après ….j’ai basculé de l’autre côté …et pris en charge l’encadrement de la DH féminines.

 

Maintenant tu es coach, quel a été ton parcours jusqu’à présent? 

J’ai commencé à m’occuper des jeunes à 14 ans. Je m’occupais des débutants à Nancay. J’ai fait une pause de 17 ans à 20 ans pour m’investir dans ma carrière de joueuse. Quand je suis arrivée au FC Bourges j ‘ai pris en charge « les jardi-foot » (enfants de 5 ans), tout en montant un projet de football féminin. Au bout de deux ans, nous avons pu aligner 2 équipes de benja-pouss ( jeunes filles de 6 à 12 ans). Durant mon année d’arrêt pour blessure j’ai eu en charge l’équipe réserve féminine qui évoluait en PH. L’année suivante j’étais joueuse et adjointe d’Hervé Minier , l’entraîneur de la DH. Par la suite, je suis partie à l’AS Asnières, j’ai pris alors en charge les 13 ans garçons, durant une saison , puis les 15 ans l’année suivante. Cette année là j’ai passé mon brevet d’état. Ensuite j’ai été en charge de la catégorie benjamins durant 2 ans . A la fusion entre Asnières et le Bourges Football , j’ai encadré l’équipe 2 benjamins.

Sur cette période j’ai régulièrement encadré les équipes 13 et 16 ans de la sélection du cher féminines pour les Coupes Régionales.
Depuis 2009 j’ai en charge le groupe séniors féminines, et plus précisément la DH.

 

Pour toi, quelles sont les différences entre le Football féminin et le Football masculin? 

Le football reste le football, qu’il soit joué par des femmes/filles ou par des hommes/garçons.
Après il y a évidemment des différences , qui sont d’ordre physique notamment. Les femmes sont moins puissantes et rapides que les hommes (ce qui est relevé dans tous les sports), mais ont une volonté plus marqué de construction dans jeu .

Par ailleurs, j’ai pu constaté également une capacité plus développé des filles à porter des valeurs de solidarité et d’esprit d’équipe.

Autre point de différence important , c’est le nombre de joueuses souvent restreint ! Le football féminin doit encore convaincre les plus sceptiques afin de pouvoir compter un plus grand nombre de licenciées et ainsi se développer.

Après d’un point de vue de technique , il n’y a pour moi aucune différence. Certaines joueuses disposent d’un bagage technique que beaucoup de garçons pourraient leur envier.

 

Pourquoi avoir choisi d’entraîner une équipe de football et pas celle d’un autre sport?

Tout simplement parce que je suis passionnée depuis le plus jeune âge par ce sport, son jeu, sa dimension collective et tactique.

 

A ton avis, quelle est ta principale qualité dans ta fonction de coach?

c’est dur ça…Mes valeurs humaines en général peut être …

 

Quel est ton plus beau souvenir ?

En tant que coach, sans doute notre épopée en Coupe de France avec les filles du Bourges 18 en 2011/2012, couplée de notre accession à l’Inter région.
Après pour moi, chaque saison est un vrai plaisir, qui me laisse toujours de beaux souvenirs.

En tant que joueuse, mon titre de championne de France .

 

Evidemment, ton pire souvenir?

Mon pire….la déception de mes joueuses à la fin du dernier match de la saison 2010/2011, qui ont fini 1ères à égalité de points et de buts sur les confrontations directes avec le FC Tours, mais qui n’ont pas été sacrées championnes régionales pour 1 tout petit but de différences au goal average général. Frustrant !

 

Que peut-on souhaiter à ton équipe pour le reste de la saison?

Le meilleur …. que le meilleur !! Elles le méritent !!!
Et si on pouvait ramener deux Coupes au club….( elles comprendront 😉 …. )

 

Parlons de tes préférences :

 

Un club que tu supportes ?  Les Girondins de Bordeaux

Un gardien ? Hope Solo / Manuel Neuer

Un défenseur? Laura Georges / Pogba

Un milieu ? Gaetane Thiney / Zinedine !!!

Un attaquant ?  Abby Wambach / le Roi Pelé

Un stade ?  Pierre Delval 😉

Un entraîneur? Sarah M’barek  / Pep Guardiola

 

Pour finir, quel est ton rêve le plus fou?

Que les filles du Bourges 18 reçoivent une grosse cylindrée de D1 en  Coupe France à Bourges , tout en fêtant en fin de saison,  une accession en D2  !!

 

Merci à toi.

Cyril D.