3 nouvelles recrues !!

Ce mercredi est la dernière journée de la période normale des mutations dans le foot amateur. Le Bourges 18, dont la montée en National 2 est actée depuis quelques jours, a accéléré son mercato.

Le Bourges 18 sait de façon certaine depuis vendredi dernier qu’il évoluera en Nationale 2 l’an prochain. L’interdiction d’accession à ce niveau formulée par la DNCG au Tours FC, en première instance puis en appel, a profité aux Berruyers. 

Si le Bourges 18 et son entraîneur Youcef Benghourieb avaient débuté leur mercato, restait cette incertitude du niveau auquel évoluerait l’équipe. Depuis vendredi, le coach berruyer a donc passé beaucoup, beaucoup de temps au téléphone. « Là où certains ont eu trois mois pour préparer leur effectif, nous, on a eu trois jours. »

Avant la fermeture de la période normale des mutations, il y avait urgence à renforcer le groupe. Trois joueurs sont ainsi venus ce mercredi matin signer leur licence dans les bureaux du club, au stade Rimbault.

Bakeba Dibane est bien connu dans le département. L’ailier de 24 ans a passé quatre saisons sous les couleurs du Vierzon FC. S’il évoluait la saison passée à Avoine/Chinon (N3), il a répondu positivement aux sollicitations berruyères « pour le challenge ». 

Christophe Rodrigues, lui aussi ailier, arrive de Sannois/Saint-Gratien, où il évoluait la saison passée en National 2 (16 matchs, 6 buts). Désireux de quitter la région parisienne,  il arrive à Bourges ambitieux, avec l’objectif d’atteindre la barre des dix buts en championnat.

Lorenzo Diaz, lui, a fait la route depuis Reims dans la matinée. Ce défenseur latéral s’apprêtait à s’engager avec un club de National 3 quand le Bourges 18 l’a appelé. Un échange avec Youcef Benghourieb a suffi à le convaincre de rejoindre le Cher. A 23 ans, il possède déjà une solide expérience du National 2, où il évoluait la saison passée sous les couleurs des Herbiers.

Avec ces trois arrivées, le Bourges 18 n’en a pourtant pas fini avec son recrutement. D’autres joueurs sont en contacts avec le staff berruyer. Mais les mouvements enregistrés après ce mercredi seront considérés comme hors période.

source, le berry républicain, Philippe Baudet